242. L’Allure Des Trépanés

– Monsieur ?

– La comtesse, quelle chambre ?

– Quelle comtesse, monsieur ? Nous avons cent dix-sept comtesses, trente-six princesses de sang, trois cent dix-huit duchesses, six cent soixante-et-une marquises, et un nombre incalculables de sangs-mêlés.

– Bathory.

– Mon Dieu. Vous vouliez dire, la comtesse ? Voilà une information que je ne puis malheureusement vous communiquer, monsieur. Ceci dit, si la noblesse d’empire intéresse monsieur, on peut toujours…

– Seule la Comtesse Rouge m’intéresse.

– Du regard de monsieur, je déduis qu’aucune proposition autre que son désir premier ne lui agréera. C’est bien dommage, monsieur, car, comme je vous l’ai dit, tel renseignement ne peut être obtenu. Si monsieur veut bien m’excuser.

Le robot-chair détourne les yeux un instants, cela suffit à North pour trépaner la bête en ranger son aiguillon dans sa manche dans le même mouvement. Le steward demeure figé, le regard vitreux, une larme noire affleure à la narine gauche et commence déjà à coaguler, s’écaille et tombe en microscopique pluie d’anicroche.

– La comtesse. Quelle chambre ?

– Chambre 213, monsieur. Deuxième étage, premier couloir sur votre droite, attention à l’éclairage, il peut être capricieux dans ces ailes de haute sécurité. Bien le bonjour, monsieur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :