294. Vision De Messie En Monstre Assoiffé

Messie s’est refaite pour trois fois rien, recousue par le troc, l’activité maligne, a prêté ses creux contre rémunération, et s’avance dans la rue principale, dès lors que la nuit s’efface pour laisser place à son jour, Messaline en majesté, dans sa seconde peau de pourpre, et ses cheveux, roulant comme des pièges, mêlant Charybde à Scylla et le son de la terre, quand elle s’écarte, jette ses rêts dans la foule massée et rapporte son quota d’âmes dévorées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :