Archive pour messaline

406. Troisième Cercle De Résurrection

Posted in meurtre, reproduction with tags on mars 25, 2011 by 1000morts

Messaline s’élevait depuis des siècles, verticale, les bras en croix, ses cheveux nocturnes agités de vagues comme d’une main qui les animerait. Elle s’élevait d’un pouce par siècle, luminescente, irisant son cosmos de franchise et d’acceptation, l’accueil des ratés, l’amour des échecs, tous étaient ses enfants, les bossus, les sadiques, les torturés, les maudits, tous étaient ses bienaimés, Messie rayonnante accélérait ses particules l’une après l’autre, jusqu’à recréer l’illusion des commencements, pour en finir une fois pour toutes, serrer la vie dans son poing jusqu’à ce qu’elle étouffe.

396. Second Cercle De Résurrection

Posted in reproduction with tags on décembre 16, 2010 by 1000morts

Elle avait cette clarté si particulière, cette translucidité dans son cocon, de son cadavre sourdait un parfum gigantesque, des champs de pavots et de tristesses, pensées, roses blanches, magnétisme des enclos, le temps cloué sur la porte de la grange, le temps figé une bonne fois pour toutes, dans le gel des vaisseaux sanguins, la souvenance et le meurtre, elle avait cette transparence de sainteté, la patience des transfigurés, énumérant ses six cents noms en faisant valser les guéridons, la perfection des clous, agitant les soixante clochettes du brin d’herbe dans ses cheveux, sur un Plan sans goutte d’eau, la prouesse de l’afflux d’oxygène, surveillance des semences, Messaline bienveillante envers son clan, magnanime face à son champ de pavots génétiques, souriante, l’envers d’une écorchée : juste une peau, immobile et sans faille, pure image d’un rêve de souvenir, glacée dans l’âtre et l’éther, et la moiteur de sa progéniture.

Révérée comme un prophète, créatrice d’une nouvelle cosmogonie, génitrice des enfantements à répétition désormais, la machine s’emballe, voici venir le temps de l’exponentiel, échos d’insectes, claquements de pinces et frottements d’antennes, morsures et dards, mais pas Messaline, non : Messie cryogénisée parfaite en son embrasement d’iceberg. Sorcière des névés. Figure tutélaire du nouvel ordre. Mais étrangère à cela : une icone de givre figée dans un hallali d’éternité.

394. Premier Cercle De Résurrection

Posted in reproduction with tags on décembre 8, 2010 by 1000morts

Entourée de difformités, Messie garde les yeux clos. Plus de danse pour elle ; sa peau est désormais plus pâle que le blanc ; ses os de verre, friables ; elle n’est plus que flammèches d’obsidienne, comme papillons de poursuite, souvenirs de spectacles contre nature. Elle marche en pensée dans les arrière-cours, emprunte les issues de secours, les escaliers détournés, les portes dérobées ; retour aux salles organiques, aux chaînes d’abandon, aux âtres corrompus où l’étain se mêle au charbon.

A l’odeur des vergers.

Lente coulée entre ses jambes. Mais elle ne sait s’il faut y voir un heureux présage.

382. Plongée Des Tunnels Dans L’Univers De Messie

Posted in reproduction with tags on mars 7, 2010 by 1000morts

A l’aune d’une galaxie, Messaline, ses générations spontanées ont creusé des galeries, des tunnels d’un Plan à l’autre, même les plus éloignés, faussé les anciennes cartes, joué menté perdu regagné la mise et triché, triché, bluffé les règles, contourné les lois physiques, échappé aux barrières, crocheté les serrures, jusqu’à ce que Messaline, en majesté, difforme, concubine éventrée, règne sur la totalité des possibles sans bouger de son trône ; trône elle-même, pour les éperdus, les saints, tous ceux qui, imprégnés d’une savante odeur divine, perforent les mutations et s’assoient à sa droite, en splendeur, souriants sans se corrompre, pour mille ans.

379. Monnaie Comme Cheveux Qui Feulent

Posted in commerce, possession with tags , on mars 4, 2010 by 1000morts

« Il est derrière moi, lui et sa fange. » Elle, son ombre s’étalait en effets de style, croissances, oripeaux des erreurs, cabinets de sa curiosité, une écriture malhabile dans la formation des échecs. Sa danse, cette danse-là, une tératogenèse. Messaline, son ombre, cette ombre virevolte, clignote ses doux bruits de cheveux qui feulent, le creux de sa hanche, délimite les fragments.

Elle se vide sur un soupçon, dans le secret des sucs digestifs : « Wier est partout, qui me possède, m’instruit, me dilapide. »

« Il frappe ma monnaie. »

372. Vision De Messie Engrossée Jusqu’A La Garde

Posted in reproduction, Uncategorized with tags on février 25, 2010 by 1000morts

Son abdomen explose, elle a tissé des cordages pour la soutenir d’un étage à l’autre, phagocytant les éléments exogènes, les galaxies, les tournoiements, la musique double des monstres du Passage.

Messaline engendre et ses portées grouillent dans un univers en contraction.

347. L’Occupante Des Espaces Mentaux

Posted in devoration with tags , on février 9, 2010 by 1000morts

L’oubli fait d’elle une Messaline parfaite, plus achevée encore que l’original.

Syphilis, maîtresses des coins de rue mal éclairées, des propagations de rumeurs, obscurarum viarum imperatrix parmi les essences rares, appuie là où ça fait mal, où la plaie creuse la voie des vers. Et des métamorphoses.

Elle, dans les coulisses, s’assied devant le miroir enguirlandé d’ampoules nues. Les autres danseuses, phénomènes de foire, l’observent du coin d’un oeil unique écarquillé, les veinules à se rompre, le souffle coupé de longues minutes, Phylis assise toujours, contemple son anatomie, occupe l’espace physique, dévore l’espace mental, digère le temps comme pain sec et eau, son entourage s’efface lentement car seul compte son reflet dans l’eau tétanisée.

Son affreux visage s’est passé de maquillage. Sa collection d’âmes lui rosit les joues.

Elle quitte sa chaise et éteint définitivement les lumières de sa loge.

345. Vision De Messaline En Pointillés

Posted in demembrement with tags on février 7, 2010 by 1000morts

La séquence sécante, Messaline ses composants organiques, çà et là. Bourgeonnent dans les bocaux du vitriol. La petite musique d’angoisse pousse dans sa gorge, une pomme d’adam du détroit des sexes. Son image est définition.

341. Les Souffleries Vectorielles Du Chaos

Posted in operation chirurgicale with tags on février 3, 2010 by 1000morts

Ils appliqueraient un masque sur une moitié du visage, l’oxygène la comaterait radicalement, ils ouvriraient le champ, traceraient des pointillés sur la peau, sonderaient les constantes, injecteraient des liquides, en retireraient d’autres, sutures doublées, compresses gonflées comme des tampons, l’humour des terrain de golf, ils tremperaient des lames dans le fluide, vérifieraient des montres, des cadrans, des métronomes organiques, les souffleries vectorielles du chaos, l’infinitésimal et le cosmique rassemblés en un pixel ultime sur sa peau massacrée – car ils ne laisseraient rien que son ombre calquée sur la table d’inox.

330. Ciel Du Soleil D’Acier IV

Posted in fantôme with tags , , on janvier 23, 2010 by 1000morts

– Dans quelle fantasmagorie de l’ordure vis-tu ?

SteelSun parle à une silhouette en creux, dernière définition des spectres.

Messaline n’est plus.

Qu’un souffle d’air qui recule dans le patio ; qu’une histoire qu’on se raconte entre femmes de chambre ; qu’un pourboire laissé sur un lit au milieu des taches.