Archive for the mutilation Category

072. Je Suis De La Glaise Dont On Fait Les Piliers

Posted in mutilation with tags on mai 11, 2009 by 1000morts

«Je ne m’intéresse qu’aux gens ; je ne m’intéresse qu’aux architectures.» La dichotomie selon Henry North. Manière de mêler en jouant du sécateur.

034. Le Cauchemar De Wier

Posted in meurtre, mutilation with tags , on avril 3, 2009 by 1000morts

Dans la boue évolue le Duc de la Peste. Les échos de ses mélopées anciennes emplissent les bulles qui crèvent à la surface. Johannes Wier en majesté, à l’oeuvre dans sa progéniture et son antégéniture, Wier c’est du sang, du chant, de la magnésie sur les mains, à l’intérieur de ses gants de vaseline, le retour au Continent.

Tout se passe à Byble, sur la côte est, battue par l’océan, marbrée. Wier, la matrice, sur quoi se fond toute cité. Celle-ci, creusée de tunnels mais lumineuse en surface, a tout d’une grande ville de province, elle a sa morgue et son hôpital, son monastère dans une caserne réaffectée, son hôtel de ville et sa capitainerie.

Les volutes s’accrochent encore aux clochers de l’église unique, aux dimensions d’une cathédrale dont elle n’a pas le nom. Notre-Dame-De-La-Douleur jette son ombre sur le cimetière marin, où les huiles se font bâtir des mausolées, où aucune pierre tombale ne pèse moins d’une tonne. Où les vagues se brisent sur les anciennes avancées de lave, en contrebas du monastère sur sa falaise. Juste avant la plage de sable noir où l’on a retrouvé cet enfant, le nez arraché et les yeux inversés. Ce garçon qui ressemble aux autres enfants retrouvés ces derniers mois.

Cauchemar. Papa sort de la chambre dans l’obscurité du couloir, monte l’escalier entre deux murs qui mène à la cuisine, sort un verre, sent un mouvement irriter sa rétine latérale, tourne la tête et ressent le volume de cette forme plus noire que les ténèbres marcher très lentement dans le couloir passer le passage qui mène à la cuisine et se diriger vers les chambres avec l’inexorabilité du Nosférat remplissant l’encadrement et dégorgeant ses sourires malades de mante religieuse.

023. Vision De Liz : Partage Des Hémisphères

Posted in mutilation, operation chirurgicale with tags on mars 23, 2009 by 1000morts

Liz-la-Poisse, à trois ans défenestre son chien et son chat, découpés en deux et remontés l’un avec l’autre moitié de l’autre, explosés en bas des quatorze étages, personne n’a vu les coutures.

Mauvais karma.

022. L’Œil Est Dans La Tombe

Posted in mutilation with tags , , on mars 22, 2009 by 1000morts

Il entre dans le Cube Central. La porte coulisse, sas, changement de peau. Chrome enfile la combinaison noire, les lunettes fumées, et pénètre plus avant dans l’ »oracle.

Les couloirs sentent mauvais, du soufre, des remugles peu appétissants, la couleur d’un jaune pisseux domine derrière les lunettes, il a un goût de métal dans la bouche, grand angle : les couloirs se superposent, un mouvement engendre l’autre, visions qui se poursuivent, des lignes blanches, des lignes noires, l’expérience de l’eau hors du temps. Chrome avance bifurque, reconnaît des passages, des croisements, emprunte des raccourcis, des coupe-gorge, une porte qui se trouvait à droite s’ouvre désormais à gauche, un plafond se mute en plancher, Chrome avance-t-il ? Il lui semble bien.

Escamoté dans la moiteur d’une doublure châtain, Chrome s’étire dans le labyrinthe. S’ébroue la silhouette dans des enchâssements de portes et de tubulures douloureuses. Chrome parvient au bout du chemin, devant la grande palissade munie d’un écran fêlé et d’un orifice en son centre. A côté, par terre, une bassine qui sent le pus et la salicorne. Il avance la main, farfouille un moment et, trouvant le meilleur morceau pour lui-même, remonte la main et lâche, dans le trou en forme de cône, un œil dégoulinant de conservateur. Des cristaux de collagène sont encore accrochés au nerf optique qui glisse un moment sur la paroi interne du cône avant de disparaître, laissant derrière une légère traînée de bave sanguine.

La paroi s’estompe. Chrome avance vers une lueur ténue au fond de ce qui paraître être une pièce aux proportions gigantesques. Dans la lumière : une chaise, devant un autre écran. Un clavier intégré sous l’écran. Chrome s’installe, tape quelques mots pour voir. L’écran s’illumine, les couleurs clignotent sans ordre apparent.

Chrome est prêt à recevoir ses ordres.