502. Sur La Route Immobile Où Tombe Et Meurt La Lumière : Cercle Deux

Sous ses pieds le froid absolu du carrelage. Les chants qui se font échos. Ici où des révélations. Voyage sur un radeau de fortune. Tout s’épuise en elle. La clé s’est perdue quelque part sur le chemin. Des silhouettes se croisent. Changent de couleur. Ici tout ment. Les couples se défont, claquent les portes, fendent le verre, éparpillent les ossements. Ici tout est surprise. Les annonciations du repos. Corps étendu sous la bâche, mains croisées sur un cœur, ses crocs qui retiennent les pans d’un manteau, daguerréotypes des fenêtres, meubles de bois sombre, portes vitrées menant aux murs, mains cognées contre les voies sans issue, sa chorégraphie de la fuite, Messaline aux averses d’orage, imagine les images sur la musique des morsures, égrène ses gesticulations, invoque les mineurs des cavalcades, en leurs tunnels de pierre blanche, la poudre aux tombeaux, Messaline voit la lumière tomber et mourir, et dans cette pièce où les mèches sont consumées, les boîtes s’ouvrent sur une grossesse non souhaitée, Messie sur la route, mains étendues sur la peau de chair, dessine des arabesques gravées dans l’éther, la fumée des orientations, les villes anciennes, formes de femmes au bord des territoires, où le blanc est canicule des membres inférieurs, et le noir le double abîme des colombes envolées et des fleurs de l’évanouissement. Ici les fleuves dévorent et sont dévorés. Plaques sensibles sacrifiées aux dieux des lieux infimes. Bruits dans le couloir. Bruits dans le couloir. Bruits derrière les parois de fausse pierre. Ici tout ment. Ici tout ment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :