452. Au Nord Boire L’Eau De La Nuit Contre L’Électricité Du Ciel : Extrême-Nord (4/4)

« Souvenir des choses à venir », dit-il. Sa voix comme passage des arbustes. Fougères roulent sur l’allée entre les silhouettes pointues. Télégrammes tricotés sur piqûres. Ajouts à l’édition du jour. Plomb sur plomb. Demande paternelle des aveux. Henry North sur la pierre, édition spéciale en pierre poreuse, celle qui boit l’eau de la nuit, qui égrène ses lettres de recommandation dans un espace au sud du sud, délimité par le bois et l’os, North toujours là, debout devant la presse et les lettres de plomb, rejouant la guerre et la mesure des mots, au papier jour après jour, la nouveauté des ascendances.

Et lui égrenant ses raisons d’être là, parmi l’autre, le pays étranger entré dans son corps, Henry North échangeant son sort contre un rideau rouge, lui revenant sur sa promesse, celle d’un bal de fin d’année, d’une fusion de fin de guerre, la lumière rouge qui marque la fin des corps, North la transgresse et joue au tarot quand la mort coupe et la peste choisit avec quelle moitié elle compose sa pioche.

Henry North dans son sol sec, sourit à l’agencement de pairs et d’impairs. Suite du diable. Valse des figures géométriques.

Et la composition du ciel comme reflété dans les flaques de galets. Douze visages de ne rien dire. Douze façons de s’opposer au ciel.

Henry North comme éclair accompli contre l’électricité du ciel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :