450. Incantation Au Magistère Des Mouches : Messie Noire I

Icônes sur les murs, ceux du couloir-mausolée, sous la toile qui s’embrase ici, les chambranles qui vibrent et qui éclatent, la peau de bois se fendille, l’âme de Messie s’en échappe et rassemble sa nuée de mouches sous la verrière, les carreaux éclatés de vert et d’orange, et par-dessus la vision de monticules de poussière et d’acier, des silhouettes qui ne bougent plus, penchées sur leurs articulations, muettes, musée mort, tessons sur le sol de l’escalier qui grimpe, coude sous la fenêtre, les marches se déploient comme des membres, et quand Messaline Elssler enjambe le parapet, c’est tout le ciel qui s’inverse pour la cueillir en son envol.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :