412. Au Labyrinthe Squelette Des Bibles De Nerfs

Rangées du milieu, les bourgeois lourds s’extirpent malaisément de leurs fauteuils, la plupart n’en auront pas le temps, Syphilis est sur eux, tranchante furie, ses ongles scalpélisent sans discernement, les ventres béent, bâillent, baleines éventrées dégorgeant leur huile, les dernières pêches, les prophètes engloutis. Les stylistes de la plainte, elle leur donne du grain à moudre, de quoi remplir des bibles entières. Les jabots volent, les soutanes se tachent, tout ça s’emplit du choc des tendons et du grincement des nerfs, claquements musculaires, étirements et claquements des réseaux, étreintes non souhaitées : Phylis fait le ménage à l’arme blanche.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :