289. Dédoublé En Cristal De Nuit

– Tu t’approches trop de la fenêtre, tu vas te faire flinguer par la nuit.

– Qu’en sais-tu ? Qu’est-ce qui te permet d’être si sûr de toi ?

– Ca se passe toujours comme ça. Tu t’approches trop de la fenêtre et l’arrière de ton crâne part en miettes.

– J’aime pas la loi des séries. La nuit n’est pas toujours une balle qui crève les fenêtres.

– Pas faux. Elle est parfois rafale, déflagration, radiation,. Ou même champignon atomique. Mais toujours te disperse.

– Je suis distrait. Tu disais ?

– Fais le malin. C’est pas toi qui vas encore recoller les morceaux à la loupe de diamantaire.

– Fais ton scientiste, ça te va bien. Mon inconscience te sert bien, pas vrai ?

– Je m’en nourris plus que de raison. Mais tu n’en reçois d’autre droit que celui de la proie à courir, courir, le long de sa laisse.

– Tu as entendu ?

– Une détonation.

– Ton rocher va rouler au pied de la montagne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :