216. Vision De Phylis : Invertébrée

Elle, pointe acérée à la hauteur de l’outre-monde, sa beauté maladive, comme si la faim constamment la tenaille ; elle et ses yeux mangés par la pluie, ses cheveux d’eau lourde et la moiteur de ses aisselles ; elle, déficiente, trébuche sous la poussée d’une gravité molle.

Syphilis, sans colonne vertébrale, évolue loin des cieux de plomb.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :