208. Là Où L’Oxygène Commence A Manquer

Qui est le Jumeau Olivâtre, l’Autre de Liz ? Projetée sur l’écran, de l’autre côté de l’autel, elle sait que sa blessure au ventre se refermera d’elle-même, et que la cicatrice, marque du kriss, sera masquée d’un tatouage. Ce qu’elle pressent, en revanche, est l’arrivée en son for intérieur d’une conscience qui n’est pas la sienne.

«J’ai mes stratégies, murmure-t-elle. Mes charmes. L’odeur du bois de sureau le fera partir. Les propriétés émétiques de la scopolamine, qui donnent à la vérité ce parfum si particulier, l’extrairont comme une excroissance maligne.»

Liz croit encore en son pouvoir, alors que son nouveau Plan lui laisse les mains sèches en face de l’endo-adversité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :