202. Quatre Cavaliers Font Un Duc : Mort

La cité-basalte sur laquelle règne Wier, une ville bourgeoise, pierre grise et briques trop ternes, deux fleuves s’y rejoignent, la citadelle du Mauvais où demeurent les palais, les jardins en escalier, et les champs de pavots. Tous sont cadavres rejetés sur le bord des trottoirs, dans l’attente d’un tour de carriole, d’une mise en terre sommaire et d’un retour au pays des merveilles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :