196. Vision Croisée D’Un Fleuve De Couleurs

La Nouvelle Excroissance, celle du protoplasme et du kératinisé, du fleuve des morts et de la couleur métallique, du mat et du reflet, ce même fleuve qui, en plein déploiement, absorbe et rejette, creuse la roche, dévoile les veines, profile la droite ligne. Ce même élément grotesque, se dresse et s’étire vers le bas, pointe dans tous les sens sa girouette de plusieurs milliers d’années. Jusqu’à ce que la bactérie dévore en dix fois moins de temps ce Xanadu qu’il s’est construit et dont il se sert comme d’une armée de terre cuite.

Nile et Chrome, fusionnés l’espace d’un nano-instant et prêt à mettre bas dans l’ombre des quatre îles à équidistance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :