179. La Porte Au Bout Du Doigt

La respiration sur sa nuque, North sent une présence.

Il lève la main jusqu’à ses yeux, considère la coupure au milieu de la dernière phalange de l’index gauche, rougie près de l’ongle, une partie n’a pas bougé, l’autre s’est redressée comme un morceau de moquette près de s’enrouler en dehors.

Cette porte ouverte, se dit-il. Ce passage vers mon moi le plus intime, plus intérieur que Dieu lui-même ; cette porte ouverte, pense-t-il, peut me mener dans les couloirs du Canyon Bleu. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :