153. L’Obsidienne Et L’Obéissance

– Va, ma Chienne d’Ombre, équarris cet imposteur, tombe-lui sur le râble et détache les attaches de ses membres, corromps sa circulation sanguine, infecte ses urines, solidifie son ichor, que son corps soit son propre crucifix.

Syphilis ne répond pas, nul besoin, son existence même est preuve d’obéissance.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :