097. Autolames Vers L’Extrême-Centre

Son échec est impossible à assumer. Il a du sang sur les mains – et encore, même pas, juste du vide déferlant. Sa mâchoire coince, grince, son poing se ferme et serre, serre, serre la vie jusqu’à ce qu’elle étouffe.

Chrome n’a plus rien à gagner puisqu’il n’a plus rien à perdre. Ce sera Messaline Elssler, désormais. Son Spirit of Ecstasy brandi avec assurance. Et Rossetti en ligne de mire, comme une ombre à son flanc, une voie de traverse menant tout droit à Khalaï. En évitant ceux qui ne manqueront pas de le poursuivre. En débouchant dans le Plan-Mausolée le plus tard possible, les veines claquant sous la khalaïne, mais les bras portant Messie, ou la mort tellement douce d’une aiguille creuse et d’une goutte d’oubli.

Son costume colle à sa peau, tant il a chaud, tant l’eau le quitte, par les yeux, son sang s’assèche, se calcifie, se solidifie, des tiges couleur carte de visite, adamantium, la régénérescence des générations mutantes. Et Chrome sort de la pièce, descend l’escalier extérieur, démarre sa Stude en pleine lenteur, et rejoint l’autolame vers l’extrême-centre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :