093. Kiki

Le Rouquin s’est dégotté une rareté, et ce qui est rare est cher. Il y a donc claqué tout son pèze, pour cet enfant du coin mais roux comme lui, d’origine pauvre mais élevé dans la société, un marginal total, trop feu pour les marrons, trop boue pour les colombes, trop fée pour les monstres. Son nom lui rappelle un film de cages, de millions de cages, de goût d’acier sous la langue et d’insectes-oiseaux : Kiki. Et Kiki, vieux, c’est des tiges qui vont lui rentrer dans les tempes, c’est du rauque qui va lui sortir de la gorge, c’est du périlleux et un peu d’Enfer qui va tourner à l’aigre dans l’obscurité de sa bouche révulsée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :