086. La Grenouille De Tesla (2/2)

Ténèbre Totale. Des filaments s’extraient de la bouche d’un convive, brillants ils éclairent blafards le mur du fond, où l’on ne voit plus déjà Messaline, mais sa silhouette suspendue dans l’éther, elle a quatre bras et quatre jambes et une chevelure d’ogresse. Ses yeux sont deux pinces, deux crocs, dégouttants de venin. Messie parle de sa voix des sphères, des récits de guerre totale, de démangeaisons, de peau fluorescente, de libre commerce. De bonnes affaires.
Messaline est la métaphore du silence qui se cache dans les parasites des radios hors d’usage.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :