Archive pour mai, 2009

092. Dernier Espoir, Dernière Gorgée De Sommeil

Posted in mort naturelle with tags on mai 31, 2009 by 1000morts

Nile a douze ans. Une moitié de la surface de son corps a froid, sur la peau de terre qui dégorge ; l’autre cuit sous le soleil et la cuvette renversée. Nile sent les trilles sortir des becs, les langues râpeuses clarifier les pattes griffues, les guets et les insouciances dues à la faim, les feuilles qui se poussent et gagnent leurs gorgées de sommeil. Nile est heureux pour la dernière fois de sa vie. Tout le reste ne sera que descente.

Publicités

091. Les 4 Années Du Château D’O

Posted in mort naturelle with tags , on mai 30, 2009 by 1000morts

Quatre années recluse, l’autre incarnation de Liz, à laquelle Liz elle-même fait face dans ses rêves. Réseau, artistocratie, argent, tout lui épargne la mort violente. Mais elle en paie le prix de l’ennui, qui la tue plus sûrement qu’une armée sur la glace qui se brise.

090. La Multitude Dans Le Chas

Posted in meurtre with tags , on mai 29, 2009 by 1000morts

Nile plonge les mains dans la cage thoracique. Et c’est une transfiguration cinématographique qui s’opère. « Tout ça opère comme la magie blanche », murmure-t-il en se plaquant les paumes rougies sur le visage. « Une horreur qui opère dans les deux sens. » La lourdeur fait plier son bassin vers l’avant, « les gros poissons nagent tout au fond » pense-t-il, et c’est la Grande Torpeur qui lui vrille l’estomac et gonfle son sexe qui décharge le silicate fondu sur la masse et les reliefs.

Nile plonge au cœur de la mêlée et de l’hémodialyse, et c’est la multitude qui se contraint dans le chas d’une aiguille.

089. Vision De Chrome : Le Réceptacle A Ultrahertz

Posted in torture with tags , , on mai 28, 2009 by 1000morts

Cette tension dans les fréquences de l’incendie, les ultrahertz spéciaux entamés par les agents du Bureau en pleine consumation proto-mortem. Chrome reçoit en pleine gueule la desquamation en provenance directe de la chambre voisine de Nile.

088. Sur La Table Du Négoce

Posted in decorporation with tags , on mai 27, 2009 by 1000morts

– Alors ?

– Alors quoi ?

– Ne soyez pas stupide : qu’avez-vous vu ?

– Je n’ai fait que ressentir. Je n’ai rien vu. Je n’ai rien fait, que poser mes mains sur vous, Madame.

– Et vos chemins, où vous ont-ils menés ?

– Vos chemins à vous m’ont conduit en des lieux de soufre et d’acier durci. Vous ne désirez pas savoir ce que je peux vous apprendre. N’est-ce pas ?

Liz rajuste son châle autour de sa tête. « On ne peut rien vous cacher.

– Non. Pas vraiment, en effet.

Lodger plonge ses mains dans le graal d’eau glacée, tout en penchant légèrement la tête en arrière, réflexe de l’aveugle qui capte au radar les mouvements d’air et les différences de pression artérielle. Dessinant ainsi une carte géographique des corps et des arêtes mouvantes. « Mais que cherchiez-vous donc, au point d’en payer le prix exorbitant que nous exigeons ?

Liz sourit, d’un carnasse qui donne le frisson au chef de clan, ses propres mains se raidissent sur le voile, accusant son âge, ses rituels, ses amulettes, toute sa sainte tumescence et son élixir du négoce.

– C’est vous que je cherchais. Car il est l’heure de dire « oui » aux cartes que l’on abat et aux dés pipés qui sont jetés.

C’est alors que Lodger prend conscience du corps resté couché sur la table devant lui.

087. Passage Du Relais Interne

Posted in metamorphose with tags on mai 26, 2009 by 1000morts

– Messaline, ma dame sanglante, relevez-vous.

Effondrée sur elle-même, la poupée brune esquisse une épiphanie du mal. On voit ses organes trembler sous la peau, comme un poisson blanc des grandes profondeurs. Mais la Messie qui se relève n’est plus noire de cheveux, mais d’un blond translucide, qui tout à la fois repousse la lumière et s’en ceint d’un serpent caducée. Créatrice d’une mythique œuvre de mort, voici Erzébeth, au nom inverse, telle la multitude, la légion, les 600.000 morts au don du siècle, la danseuse des astres, catastrophe ambulante, qui ne peut rester plus d’un jour au même endroit et meurt au bout de quatre ans.

086. La Grenouille De Tesla (2/2)

Posted in possession with tags on mai 25, 2009 by 1000morts

Ténèbre Totale. Des filaments s’extraient de la bouche d’un convive, brillants ils éclairent blafards le mur du fond, où l’on ne voit plus déjà Messaline, mais sa silhouette suspendue dans l’éther, elle a quatre bras et quatre jambes et une chevelure d’ogresse. Ses yeux sont deux pinces, deux crocs, dégouttants de venin. Messie parle de sa voix des sphères, des récits de guerre totale, de démangeaisons, de peau fluorescente, de libre commerce. De bonnes affaires.
Messaline est la métaphore du silence qui se cache dans les parasites des radios hors d’usage.