012. Un Stade D’Ames Mortes

Pour changer de monture, Messaline échange simplement son compagnon.

Arrivée à Khalaï-la-NécroMégaPole, la Cité UltraViolette. Un soupçon de cendres sur son épaule, qu’elle chasse distraitement. Mademoiselle Elssler, le sous-monde, cuir noir, Maîtresse Elssler, sa vie-fouet enroulée autour du cou, bottes brillantes, fourrures et masques, dans les jardins suspendus Messaline Franziska Elssler règne sur les métaux et le mica rouge, et bouge, lente comme le glacier, en donne pour son argent, Messie la condamnée, pend au bout d’une corde dans les champs d’épandage, elle tape dans l’œil, goutte de rosée dans la fleur de mandragore à laquelle, seule, elle fait de l’ombre.

Montée sur la scène de Khalaï, le cimetière en carton-pâte, la Ville-Mausolée. La bouche d’ombre de Messaline Elssler boîte légèrement aux commissures, elle et son ombre, elle et sa pornographie, sur scène, la primitive petite musique de sa nuit entière et opaque, morceaux de verre, couleurs & projections, le tout ourlé de velours rouge dans la boîte noire.

Son fouet claque, sa peau scintille, Messaline impériale fait craquer son tendon sexué, déchire, déchiquette, creuse les âmes bocaux, évide, émonde les mâchoires, assassine les frêles, dépiaute les cachectiques, c’est Yule, c’est Samain, c’est Walpurgis dans la Maison-Aux-Poussières-Mouvantes, c’est le sabbat dans la montagne peu profonde, c’est le feu, Messaline c’est la consumation, Messie la combustion spontanée, l’immaculée conception, l’enfantement dans la douleur, l’art du façadisme appliqué à la descendance.

Messaline Elssler et son talent consommé pour le spectacle, offre son beau cadavre aux yeux dévoreurs.

Une Réponse vers “012. Un Stade D’Ames Mortes”

  1. […] Un Stade D’Ames Mortes By 1000morts Post numéro 12, avec un titre repris directement à la première phrase prononcée par Genesis P. Orridge sur le […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :